Où ai-je la tête ? ...

La mémoire est l’une des applications les plus fascinantes du cerveau. Elle est capable de conserver à jamais des milliards d’informations et de forger une personnalité entière mais lorsqu’elle vacille, c’est le drame. On perd son identité. 

Et si nous avions plusieurs mémoires...

En psychologie cognitive, la mémoire épisodique désigne le processus par lequel l’humain se souvient des événements vécus avec leur contexte (date, lieu, état émotionnel).

Cette sous-partie de la mémoire à long terme est différente de la mémoire sémantique qui est la mémoire des faits et des concepts.

A l’intérieur du cerveau, les informations circulent grâce aux connections neuronales. L’être humain possède environ quarante milliards de neurones qui permettent la transmission d’informations.

Lors du processus de mémorisation, chaque souvenir correspond à un groupe de neurones qui ont fonctionné ensemble pendant que l’on vivait cet instant.

DIFFÉRENTS TYPES DE TROUBLES DE LA MÉMOIRE

Les troubles de la mémoire concernent soit la capacité à mémoriser un fait nouveau soit la capacité à retrouver un souvenir, soit les deux.

La perte de mémoire, ou amnésie, peut se situer à différents niveaux :

  • l’amnésie rétrograde : oubli des souvenirs antérieurs au début de la maladie, c’est-à-dire des faits anciens ;
  • l’amnésie antérograde : oubli des événements au fur et à mesure qu’ils se présentent. L’amnésie concerne des faits récents alors que la mémoire des faits anciens est conservée ;
  • l’amnésie lacunaire : perte de mémoire concernant une certaine période pendant une perte de conscience, une crise d’épilepsie… Les autres souvenirs restent intacts.
Elle est passée où ma mémoire?

Symptômes

Les troubles de mémoire ont diverses origines :

  • médicamenteuse : de nombreux médicaments peuvent altérer temporairement les capacités de mémorisation : somnifères, anxiolytiques et cela est d’autant plus vrai que la personne est âgée ;
  • psychologique : le stress, l’anxiété, un syndrome dépressif, une fatigue importante, un vécu douloureux… ;
  • comportementale : le manque de sommeil ou un sommeil de mauvaise qualité comme dans le syndrome d’apnées du sommeil perturbe le processus de mémorisation ;
  • cérébrale : une crise d’épilepsie est responsable d’une amnésie transitoire qui disparaît ; les maladies cérébrales (encéphalite, tumeur, maladie dégénérative comme la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaques…) peuvent s’accompagner de troubles de la mémoire permanents ;
  • vasculaire : un accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique, une maladie vasculaire cérébrale due à de petites hémorragies ou thromboses vasculaires qui endommagent le cerveau peuvent être en cause. Ces causes sont plus fréquentes chez les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle, de diabète ou d’athérosclérose vasculaire ;
  • nutritionnelle : carences en vitamines, alcoolisme… ;
  • traumatique : séquelles de traumatisme crânien ;
  • toxique : intoxication au monoxyde de carbone, usage de drogues (cannabis).

"La mémoire est une reconstruction du passé par l'intelligence." Maurice Pradines

Elle est passée où ma mémoire?

Les clients disent:

It should go without saying that designers, now more than ever, have to design with a mobile-first mentality.
John Doe
Designer

Faites le premier pas ... votre inconscient fera le reste!

Et si vous commenciez à lui faire plus confiance!…

Recevez une vraie lettre d'information

Notre Newsletter

Inscrivez-vous et ainsi restez au fait de l’évolution des pratiques et des succès de l’hypnose thérapeutique!