Il y a le bon et le mauvais stress

Le stress (anglicisme) est, en biologie, l’ensemble des réponses d’un organisme soumis à des pressions ou contraintes de la part de son environnement.

Le corps et donc l’esprit apprécieront…

Le stress chronique est pathologique

Il peut concerner tout le monde, le plus généralement sur une courte durée et à ce stade c’est bénéfique!

A contrario, une situation de stress chronique peut être considérée comme étant pathologique et peut entraîner des désordres digestifs, des céphalées, des troubles du sommeil ou encore d’autres atteintes physiologiques.

Les situations de stress les plus courantes sont :  

  • Examen
  • Entretien d’embauche
  • Présentation orale
  • Face au danger ressenti
  • etc.
Qu'est-ce que je vais encore somatiser...
Même pas peur...
Douleurs extrêmes

Symptômes

Dans ces situations, des signes sont alors directement observables : respiration rapide, contractions musculaires, augmentation de la fréquence cardiaque, etc.

Le stress peut se manifester à la fois par des signes et des symptômes émotionnels, mentaux et physiques.

Émotionnellement, une personne stressée peut se trouver surmenée, irritable, anxieuse, angoissée ou encore perdre l’estime d’elle-même.

Mentalement, les signes peuvent s’apparenter à un abus de pensées, à un état d’inquiétude constant, à des difficultés de concentration ou encore à des difficultés de prendre des décisions et à faire des choix.

Les symptômes physiques liés au stress sont tels que des maux de tête, des douleurs musculaires, des vertiges, des nausées, des troubles du sommeil, une fatigue intense ou encore des troubles de l’alimentation.

D’autres conséquences peuvent être associées à un état de stress chronique : l’alcool et le tabac, une augmentation des gestes et des comportements violents ou encore l’éviction des relations sociales.

En ce sens, le stress chronique n’est pas à négliger et se doit d’être identifié et soigné le plus tôt possible.

Quoi faire? Gérer son stress!

  • la reconnaissance des signes du stress (émotionnels, physiques et mentaux) ;
  • la discussion avec ses proches et/ou son médecin ;
  • la pratique d’activité physique quotidienne et la socialisation ;
  • des exercices de relaxation, comme des exercices de respirations par exemple ;
  • identifier et définir ses objectifs et ses priorités ;
  • rester en contact à la fois avec sa famille, ses amis et l’ensemble des personnes de son quotidien ;

Prenons contact

Les clients disent:

Déjà l'idée d'aller chez le dentiste me faisait transpirer, et aucun déo ne compensait... Alors j'ai réappris à respirer et à utiliser mon ancrage!
Emilie
Etudiante en droit

Faites le premier pas ... votre inconscient fera le reste!

Et si vous commenciez à lui faire plus confiance!…

Recevez une vraie lettre d'information

Notre Newsletter

Inscrivez-vous et ainsi restez au fait de l’évolution des pratiques et des succès de l’hypnose thérapeutique!