Autohypnose pour dormir : le guide complet

Autohypnose pour dormir : le guide complet

Les heures défilent, mais vous n’arrivez toujours pas à fermer l’œil ? Vous vous êtes encore réveillé beaucoup trop tôt et ne parvenez pas à vous rendormir ? Vous n’êtes pas seul ! Les insomnies, nuits blanches et réveils fréquents perturbent le bien-être et l’état de santé général de plus d’un adulte sur 3.
L’hypnose est une thérapie reconnue pour retrouver un sommeil de qualité et durable. Néanmoins, difficile de courir chez son hypnothérapeute en pleine nuit pour lui demander de vous aider à dormir. Mais pas de panique, vous avez toutes les ressources en vous pour vous apaiser et vous rendormir paisiblement. Suivez simplement notre guide afin de pratiquer l’autohypnose pour dormir.

Les prérequis pour réussir sa séance d’autohypnose pour dormir

Avant d’entamer votre séance d’autohypnose pour dormir, installez-vous confortablement. Vous pouvez idéalement rester en position assise dans un fauteuil, allongé dans votre lit ou un canapé pour profiter d’une sieste réparatrice.
Assurez-vous également d’être dans un environnement calme et que personne ne viendra vous déranger durant votre séance d’autohypnose.
Être interrompu durant votre autohypnose ne présente aucun danger. Néanmoins, cela peut vous obliger à reprendre la séance depuis le début. En effet, l’hypnose est un état au cours duquel vous ressentez une relaxation profonde, votre attention est davantage concentrée et votre suggestibilité accrue. Elle peut être considérée comme une méditation guidée, mais plus puissante et orientée vers un objectif précis tel qu’ici celui de retrouver le sommeil.

Si vous êtes déjà venu consulter Pascal Buyck au cabinet d’hypnose Audyva à Genève, nous vous avons peut-être fourni des séances d’autohypnose pré-enregistrées à écouter chez vous. Dans ce cas, optez pour un casque confortable afin qu’il ne vous gêne pas une fois endormi et lancez l’enregistrement pour être guidé vers le sommeil.
Si vous n’avez pas de séances préenregistrées, suivez simplement les quelques étapes suivantes.

Les étapes pour s’endormir avec l’autohypnose

1) Se détendre profondément grâce à une induction hypnotique

L’induction hypnotique, parfois appelée induction progressive, permet d’entrer dans une transe dite « légère » à l’aide de méthodes de relaxation et de respiration.

La plus simple à pratiquer en autohypnose consiste à se concentrer sur sa respiration puis à la ralentir. Pour cela, inspirez profondément puis comptez 5 secondes en retenant votre souffle avant d’expirer lentement. Cette pratique encourage la relaxation et aide à canaliser l’esprit conscient afin d’atténuer les possibles ruminations mentales qui nuisent à l’endormissement.

Tout en continuant à respirer lentement et profondément, relâchez progressivement tous les muscles de votre corps. Pour cela, vous pouvez commencer par détendre le front, les yeux, les joues puis les muscles de la mâchoire. Passez à la nuque et aux épaules puis décontractez le bras droit jusqu’aux doigts. Votre main peut se serrer fort puis s’ouvrir très lentement. Faites ensuite la même chose avec le bras gauche, puis la main gauche.

Enfin, passez aux muscles du bassin puis relaxez la jambe gauche jusqu’aux orteils avant de faire de même avec la jambe droite. Prenez tout le temps nécessaire à cette relaxation. Si vous êtes très fatigué, il est d’ailleurs possible que vous vous endormiez dès cette étape.

2) Introduire une suggestion

En hypnose, une suggestion est une idée ou une sensation suggérée à un individu. Au cabinet d’hypnose Audyva de Genève, Pascal Buyck utilise des suggestions indirectes pour vous amener dans un état psychique où vos envies et sensations profondes peuvent s’exprimer. La suggestion hypnotique peut accéder sans détour au subconscient et le faire « adhérer » à cette idée ou sensation. Ainsi, la suggestion permet d’agir sur de nombreux troubles. Par exemple, pour un problème de manque de confiance en soi, l’hypnothérapeute va suggérer à son patient « qu’il est capable » ou « qu’il va réussir » pour que cette idée s’ancre dans son inconscient.

Pendant une séance d’autohypnose, vous pouvez introduire des autosuggestions. Il s’agit d’exercer une idée ou une sensation sur vous-même. Pour retrouver le sommeil, vous pouvez ainsi vous répéter que « vous êtes calme », que « vous êtes détendu » ou que “vous allez vous endormir facilement et vous réveiller en forme le lendemain matin à la bonne heure”.

Vous pouvez également utiliser des représentations visuelles en tant que suggestion, par exemple en :

  • inventant une métaphore comme celle d’un poisson plongeant de plus en plus profondément dans l’eau pour un sommeil plus profond ou d’un escalier dont chaque marche descendue vous apporte un sentiment de relaxation supplémentaire ;
  • utilisant la technique de régression de l’âge, qui vous invite à vous concentrer sur vos souvenirs de périodes où vous avez pu sombrer rapidement dans un sommeil réparateur ;
  • utilisant des visualisations apaisantes comme des scènes de coucher de soleil sur la mer, du lit d’une rivière ou encore de la pluie tombant derrière vos fenêtres.

3) Déplacez votre intention dans votre corps ou terminez la séance d’autohypnose pour dormir

Si, après la deuxième étape, vous ne vous êtes pas encore endormi, continuez à développer le thème de votre suggestion comme un rêve éveillé. Concentrez-vous sur l’énergie que cet état plus positif vous fait ressentir. Transférez cette détente et ce bien-être sur votre corps. Pour cela, vous pouvez engager vos sens dans la visualisation. Imaginez les sons, les odeurs, la chaleur exactement comme si vous viviez réellement la situation.

À l’inverse, si vous souhaitez simplement vous relaxer ou faire une sieste réparatrice, il est temps de revenir à votre niveau de vigilance habituel. Pour cela, devenez plus alerte et conscient en comptant jusqu’à cinq tout en prenant, à chaque décompte, de plus en plus conscience de votre environnement. Soyez plus attentifs aux sons, à la température extérieure, à votre position. Enfin, étirez-vous pour réveiller votre corps et profiter d’une énergie retrouvée.

Si vos problèmes de sommeil sont profonds ou récurrents, n’hésitez pas à contacter Pascal Buyck à notre cabinet d’hypnothérapie Audyva à Genève pour que nous vous aidions à retrouver rapidement un sommeil réparateur sur la durée.